Ejaculation précoce: les causes psychologiques et physiques

Ejaculation précoceLes causes de l’éjaculation prématurée sont diverses, qu’il s’agisse de prédispositions génétiques, de troubles mentaux ou de causes physiques. Un léger doute subsiste au sein du corps médical pour savoir quelle est la meilleure définition de l’éjaculation précoce, compte tenu du fait que la satisfaction sexuelle de partenaire partageant un moment intime est une notion variable.

L’éjaculation précoce liée à des causes psychologiques est la forme la plus courante de la maladie, et celle ci peut être facilement traitée si vous instaurez une communication dans votre couple, consultez un coach ou suivez une thérapie adaptée.

Les causes psychologiques

Les premières expériences de masturbation chez le jeune homme peuvent avoir un impact toute sa vie sur ses relations sexuelles et la durée du rapport. Un jeune homme qui se met en condition de stress lors de cette pratique, de peur de se faire surprendre, va avoir tendance à provoquer l’éjaculation le plus rapidement possible. Dans sa vie d’adulte, ce schéma se reproduira systématiquement.

  • Une expérience traumatisante

Il arrive parfois de faire une mauvaise rencontre et être particulièrement traumatisée par celle-ci. Un commentaire déplacé, une réflexion violente ou des silences qui en disent long peut réellement affecter l’estime de soi d’un homme. Ils seront par la suite plus nerveux et anxieux dans leurs futures relations sexuelles, provoquant des troubles de l’éjaculation précoce.

  • Anxiété et dépression

Comme vu plus haut, l’anxiété peut être la source psychologique de l’éjaculation précoce. La dépression peut en être une autre: Les sentiments d’échec, la tristesse émotionnelle et la dépression se traduisent en symptômes physiques d’épuisement et d’inertie. Il faut aussi garder à l’esprit que certains antidépresseurs peuvent aussi altérer la qualité de vos relations sexuelles.

  • Stress et culpabilité

Ce sont deux causes psychologiques qui laissent un homme distrait pendant un rapport sexuel. L’inquiétude, l’épuisement et la fatigue, le stress et la culpabilité peuvent être causés par des problèmes dans une relation, ce qui peut conduire à la dysfonction sexuelle, y compris l’éjaculation prématurée.

Des causes qui varient selon les personnes

Il faut donc plutôt interroger subjectivement les personnes, afin de savoir si elles se sentent pleinement épanouies dans leur vie sexuelle, spécialement en terme de durée. Si la plénitude n’est pas au rendez-vous, les causes physiques de l’éjaculation précoce peuvent être :

  • Des problèmes de terminaisons nerveuses au niveau du pénis

Selon certaines études, des patients ayant une problème d’hypersensibilité au niveau du pénis, ou qui ne savent absolument pas maîtriser les muscles de la zone pénienne, peuvent connaître des problèmes d’éjaculation précoce. D’autres analyses scientifiques sont en cours pour tenter de mieux cerner les origines et les solutions envisageables pour ce problème d’éjaculation précoce spécifique.

  • Des pathologies de la prostate

La prostate est un organe interne masculin qui joue un rôle dans la production du sperme. De fait, dans le cas de pathologies cancéreuses, ou de tout autre dysfonctionnement de la prostate, il peut y avoir des répercussions sur la sexualité masculine, avec trouble d’éjaculation précoce.

  • Diabète, hypertension et alcoolisme

Toute pathologie ayant une certaine influence sur la circulation sanguine peut induire des troubles érectiles et éjaculatoires. Comme l’indique le titre, les problèmes de diabète, de tension artérielle ou les dépendances à l’alcool entrent de fait dans les origines potentielles de l’éjaculation précoce.

  • Des traitements en cours

Certains traitements, tels que les cachets prescrits contre la dépression, sont susceptibles d’influer sur le caractère d’un patient, et parfois au point d’interférer sur sa capacité à contrôler ses éjaculations. Certains médicaments, comme les antidépresseurs, peuvent modifier l’état d’un homme d’esprit, ou dans d’autres cas, l’empêcher physiquement d’être en mesure de contrôler son éjaculation. Toutefois, certaines catégories de médicaments classés parmi les antidépresseurs ont à l’inverse un effet bénéfique sur la prolongation des relations sexuelles.

  • Des traumatismes médullaires

Dans le cas où la moelle est atteinte par une pathologie, des effets secondaires au niveau de la transmission cérébrale des influx nerveux peuvent entrer en jeu. Si les sensations corporelles ne sont pas fidèlement reliées par le système nerveux, l’éjaculation précoce peut se déclencher.
Des dérèglements thyroïdiens

La thyroïde joue un rôle important dans les sécrétions hormonales. Lorsqu’elle est en panne ou qu’elle connaît des troubles, alors l’équilibre hormonal est perturbé, et c’est là encore une des causes physiques de l’éjaculation prématurée.

Traitez l’éjaculation précoce avec Priligy dapoxetine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *